Portrait of Jason + Performance Drag Queen

Portrait of Jason

Portrait of Jason a été tourné une nuit de décembre 1966 dans la chambre qu’occupe alors Shirley Clarke au mythique Chelsea Hotel à New York. Seul face à la caméra, Jason se met en scène, interprète les personnages croisés lors d’une vie qu’il s’est partiellement inventée depuis son enfance et se raconte, une bouteille de scotch et une cigarette à la main… Tourné durant une nuit, il offre l’expérience d’un quasi temps réel, emmenant le spectateur avec lui, dans cette nuit et ce flot de paroles et de scotch. Pour Ingmar Bergman, «le film le plus extraordinaire que j’ai vu dans ma vie est sans doute Portrait of Jason… Il est absolument fascinant ». Présenté en version restaurée.

Drag Show et Rencontre

La projection sera suivie d’un drag-show avec Ginger Ελα, drag queen et activiste de la communauté queer grecque.
Suite à la performance, une rencontre aura lieu avec Ginger Ελα, et Stéphane Gérard, spécialiste du cinéma queer.

Invitée de Grèce, Ginger va nous parler de l’assassinat de l’activiste queer grec Zak Kostopoulos (mort après une attaque violente dans le centre d’Athènes), qui était aussi son ami proche, et des actions de solidarité au sein de la communauté LGBTQI d’Athènes qui ont suivi sa mort en septembre 2018. Zak était activiste, journaliste et drag queen, militant contre la stigmatisation du sida en Grèce, et sa mort a préoccupé le monde médiatique pendant de nombreux mois.
Dans un contexte de précarité généralisée, les violences envers les personnes LGBTQI ont explosé dans les rues en Grèce.
En France, cette violence reste toujours prégnante et nous pouvons nous demander si de pareils événements pourraient se normaliser. Le contexte d’une crise européenne peut-il mettre en danger ce que le progressisme européen considérait comme acquis ?

Stéphane Gérard suit à l’université un parcours théorique entre histoire du cinéma et archives audiovisuelles où il réalise ses premières expérimentations vidéos, s’intéressant au montage et au détournement des images dominantes. Il réalise en 2014 le documentaire Rien n’oblige à répéter l’histoire à propos de la transmission de la culture militante dans les communautés LGBT à New York et participe au collectif What’s your Flavor? qui défend en France le cinéma expérimental queer contemporain. Dans son travail, il associe engagement au sein de groupes politiques, recherche théorique autour de l’histoire des minorités, le cinéma et l’émancipation, et projets d’archivage des luttes LGBT et contre le sida.

La rencontre sera animée par Liam Lesot van Hollebeke, étudiant en master 2 à l’Université Paris 8, en études de Genre et Féminisme.

*

Informations pratiques

> Voir l’événement Facebook

Date : Mardi 19 février – 20h

Lieu : Luminor Hotel-de-Ville – 20 rue du Temple 75004 Paris

Adhérents* : 6 euros
Adhérents tarif réduit* : 5 euros
Tarif normal : 9,5 euros
Tarif réduit : 7,5 euros

*L’adhésion peut être effectuée lors de la séance – prévoir un chéquier ou de la monnaie
Tarif normal : 20 euros pour l’année
Tarif réduit (étudiants, demandeurs d’emploi, intermittents du spectacle) : 10 euros pour l’année

Laisser un commentaire